Changements en vue à la place de Jamblinne de Meux ?

by Bob | 12 novembre 2014 2 h 04

11.11.2014    Le bâtiment de la rue du Noyer, occupé jusqu’il y a quelques mois par deux services de la police fédérale, est-il condamné ?
Au vu des rumeurs circulant dans le quartier et au vu des documents que notre équipe a pu glaner, il semble que oui.
Rappelons qu’à cet endroit, à l’angle de l’avenue de Cortenbergh et de la rue du Noyer, a été érigé vers 1870 un orphelinat pour jeunes filles qui a existé plus de cent ans. Certains habitants du quartier se souviennent encore de ce vieux bâtiment, une œuvre de l’architecte bruxellois Jean-Frédéric Vanderrit (1823-1882), qui a été démoli au début des années 1980.
Il a été remplacé en 1985 par une construction des architectes Fernand De Smet (°1946) & Kevin Whalley. Les dernières volontés de Juliette Herman – l’orphelinat était connu vers la fin sous le nom Home Juliette Herman – ont été respectées : le jardin de l’orphelinat est sauvegardé et ouvert au public. C’est le parc Juliette Herman, avec entrées rue Newton et place des Gueux, bien connu des propriétaires de chiens.

Dès l’annonce que la police fédérale allait quitter les lieux, le propriétaire, AG Real Estate a lancé un concours restreint pour un réaménagement du site par des logements moyen passifs comprenant notamment une tour de 15 étages. Le logement prévu s’élève entre 18.000 et 24.000 m².
Des architectes mondialement réputés, tels que Daniel Libeskind et Willem-Jan Neutelings auraient été invités ou auraient participé au concours.
Les projets belges que nous avons pu retrouver jusqu’ici sont les suivants :

Bureau Jaspers-Eyers
http://www.jaspers-eyers.be/jamblinne-de-meux

Samyn & Partners
http://samynandpartners.be/portfolio/594-jamblinne-de-meux-high-density-housing-for-ag-real-estate/

De Smet & Whalley
http://www.dsw.be/#/en/news

Pierre Lallemand
http://www.pierrelallemand.com/main.html#/NEWS/NEWS/Urbanisme   (vidéo à voir à partir de 23’45’’)

Il semblerait que tous les acteurs en urbanisme de la Région de Bruxelles-Capitale, et notamment le maître-architecte/bouwmeester, auraient déjà été entendus concernant ce projet de réaménagement, ce qui peut faire croire que les voix des habitants et riverains auraient des difficultés à être écoutées.

Nous invitons toute personne à nous faire parvenir d’autres renseignements et nous nous engageons à vous tenir au courant.

Je remercie les homonymes Pierre Blanche (collaborateur Opale-Opaal) et Marie-Christine Blanche (habitante de la place de Jamblinne de Meux) d’avoir contribué à certains renseignements pour cet article.

Pierre Dangles

Source URL: http://www.opale-opaal.be/2014/changements-en-vue-a-la-place-de-jamblinne-de-meux/