Albert Demesmaeker

Le portrait d’Albert Demesmaeker figure dans notre Galerie de Portraits d’architectes.

Albert Demesmaeker naît à Schaerbeek le 11 août 1907. Il fait ses études d’architecture à l’Académie Royale de Beaux-Arts de Bruxelles. Il est de la même promotion (1926) que Charles Defalque, autre architecte ayant construit dans le quartier d’Opale. Après ses études, de 1926 à 1930, il travaille comme dessinateur chez Victor Horta, qui était son professeur à l’Académie. En 1927 il emporte le Grand Prix Triennal de la Ville de Bruxelles et attire à nouveau l’attention au début des années 1930 avec sa maison résolument moderniste au numéro 110 de la rue Charles Degroux à Etterbeek. Il commence aussi à concevoir du mobilier. De 1932 à 1937 il devient collaborateur de Jean De Ligne (1890-1985). Avec ce dernier, il édifie le pavillon des Usines Rémy pour l’Exposition de Bruxelles 1935. De 1937 à 1940 il retourne chez Victor Horta, qu’il assiste notamment avec les plans pour la Gare Centrale de Bruxelles, à laquelle le grand maître travaille à ce moment. Toujours en 1937, il entame une longue collaboration avec la société Anhyp, pour lequel il réalise plusieurs immeubles : le dernier recensé, à la rue de la Révolution, date de 1969. Après la Seconde Guerre Mondiale, Demesmaeker participe à plusieurs concours en vue de la reconstruction des villes et villages ravagés, par exemple, dans le cadre du programme Renaissances des Ardennes, au concours pour la ville de Visé, en collaboration avec Armand Cornut, qu’il a connu pendant ses études à l’Académie de Bruxelles. Toujours avec Armand Cornut et également avec Jean De Ligne, Demesmaker est lauréat du concours d’urbanisme pour la reconstruction de la ville de Tournai. A Bruxelles, en collaboration avec Marcel Bols, il conçoit entre 1948 et 1953 deux lotissements dans le quartier de Bemel[1] à Woluwe Demesmaeker construit aussi beaucoup de villas et d’immeubles à appartements. Ainsi, en 1955 il réalise dans le quartier d’Opale[2] l’immeuble à appartements de l’avenue du Diamant n° 167-69. Demesmaeker a enseigné, notamment le dessin du bâtiment, à l’École Industrielle de la Ville de Bruxelles. Après une carrière bien remplie, Albert Demesmaeker s’éteint le 27 mars 1995. Il est inhumé au cimetière de Linkebeek. Son frère cadet Jean, à qui nous consacrerons ultérieurement une notice, a également construit dans le quartier d’Opale.

Pierre Dangles, 19 juillet 2012



[1] Demesmaeker et Bols y construisent les maisons rue du Bemel 35-39, 45-53, 59-91, 124-126 et 147-173 et avenue de l’Atlantique 5-19 et 20-30. Un troisième lotissement se fera par l’architecte Jean-Florian Collin.
[2] Demesmaeker a longtemps eu sa maison et atelier, tout près du quartier d’Opale, au numéro 7 de la rue Hobbema.

Fin de commentaires/ Einde van opmerkingen