Antoine De Smedt & Pierre Vankerkhoven

La collaboration entre les architectes Antoine De Smedt et Pierre Vankerkhoven a été très longue.

La seule construction en solo connue jusqu’à ce jour de ce duo, est une réalisation de Pierre Vankerkhoven datant de 1932 : un agrandissement d’école à l’Institut Champagnat, situé à Schaerbeek, square Riga et chaussée d’Helmet.

Leur collaboration est entamée dès 1934. Leurs premières maisons sont à Woluwe-Saint-Pierre (rue Robert Thoreau 61, 1934) et à Woluwe-Saint-Lambert (angle rue du Pont-Levis 41 et rue du Couronnement, 1935).

Fait assez rare : même la maison personnelle-bureau de Pierre Vankerkhoven a été construite par le duo. Elle se situe à Woluwe-Saint-Pierre, rue Charles Thielemans 77 et date de 1935.

L’Exposition Universelle de Bruxelles de 1935 attire beaucoup d’architectes vers les communes du Nord-ouest de Bruxelles. De Smedt et Vankerkhoven y construisent notamment à Koekelberg, avenue de l’Indépendance belge 104, également en 1935.

A Schaerbeek, toujours en 1935, ils réalisent une maison avenue Frans Courtens 104¹.

C’est une période très fructueuse pour eux : l’année suivante, ils érigent une maison moderniste à Forest, Eden City n° 17.

Pour la Société Coopérative d’Habitations à bon marché de Woluwe-Saint-Pierre, ils construisent, en 1949, au Clos des Chasseurs un ensemble d’habitations modestes. En 1950-1951 suivent d’autres logements sociaux dans l’avenue Joli-Bois toute proche. Rien que la première phase comprend 128 logements, dont 28 maisons des deux côtés de l’avenue et de deux groupes de quatre appartements. Les phases suivantes interviennent après 1955.

En 1953, De Smedt et Vankerkhoven érigent l’école pour infirmières St-Pie X et la clinique Saint-Jean, à la rue du Marais, dans le pentagone de Bruxelles.

Dans le Quartier d’Opale, ils construisent une maison de trois étages à l’avenue Emile Max, au numéro 174. Quatre années plus tard, ils érigent un peu plus loin, aux numéros 160-162, un immeuble d’appartements de six étages avec 11 boxes de garage.

C’est encore au Clos des Chasseurs, à l’orée de la Forêt de Soignes, qu’est bâti de 1961 à 1964 le Home Roi Baudouin, maison de retraite spacieuse de 200 lits.

La dernière construction recensée jusqu’à ce jour de ce duo date de 1966 : il s’agit du centre paroissial Edelweiss, à la petite rue de l’Eglise 12-14 à Woluwe-Saint-Pierre. Actuellement, c’est une école d’art.

Antoine De Smedt est né en 1908 et décède en 1985. Sa tombe est au cimetière d’Auderghem, commune où il vivait dans une jolie maison avenue René Stevens.
Pierre Vankerkhoven est né en 1907 ; nos recherches ne nous ont pas encore permis de retrouver sa tombe, voire sa date de décès.

Pierre Dangles, 20 septembre 2014

¹ Si vous aimez Google Street View, je vous invite à y rechercher cette adresse…

Fin de commentaires/ Einde van opmerkingen