Auguste François

Auguste François est né à Etterbeek en 1877.

Il devient géomètre-expert et gagne bien sa vie. En 1901 il demande à Henri Jacobs de lui construire une maison de maître à l’avenue de Cortenbergh[1]. Ce numéro 93 est une des cinq maisons survivantes de cette artère jadis prestigieuse, qui est actuellement quasi entièrement vouée aux immeubles de bureaux de grande taille et de construction récente.

Juste avant la Première Guerre Mondiale, le plus grand domaine[2] de la place de Jamblinne de Meux est en vente.

Auguste François est l’acheteur mais il ne garde que la villa et un bout de jardin. Sur le grand jardin le long de la place seront construites, dans les quinze années suivantes, les quatre maisons formant actuellement les numéros 10 à 13A. Les agrandissements conçus par l’architecte Jules Barbier en 1905 sont démolis en faveur d’une nouvelle annexe avec atelier. Bien qu’aucune maison créée par lui ne soit connue, il est probable que François soit l’auteur de cette annexe, qui épouse bien le style de la villa originelle.

En 1929, François s’achète une voiture ce qui nécessite la construction d’un garage, réalisé à front de rue. Il est également probable que le propriétaire-géomètre en soit l’architecte.

Auguste François décède dans sa villa en 1936. Il est enterré au cimetière de Saint-Josse-ten-Noode.

Toute la propriété est reprise par la filiale belge de la Fromagerie Ch. Gervais (ultérieurement Gervais & Danone). Les camions frigorifiques qui chaque jour ravitaillent de Petits Suisses des centaines de points de vente exigent un agrandissement en hauteur et largeur de la porte de garage : c’est l’architecte Victor Van Haelen qui s’en occupe en 1938.

Après la Seconde Guerre Mondiale, deux étages sont ajoutés à une partie de la façade à front de rue, sur plans de l’architecte A. Carron (1948). Il effectue aussi des agrandissements aux bâtiments à l’arrière (1948 et 1954).

Après le départ de Gervais, l’immeuble est transformé en école maternelle et primaire, d’abord nommées École Hendrik Conscience mais depuis 2011 Basisschool Carolus Magnus.

Pierre Dangles, 22 janvier 2013



[1] Cette maison est décrite dans l’ouvrage Encyclopédie de l’Art nouveau. Tome Premier. Le Quartier Nord-Est à Bruxelles des auteurs Jos Vandenbreeden, Linda Van Santvoort et Pierre de Thaille, édité par CIDEP en 1999. C’est dans cet ouvrage que mes premières notices biographiques d’architectes ont paru, bien que sous le nom de mon guide et ami Pierre de Thaille. Il m’est fort agréable de retravailler avec lui dans le cadre de ce projet d’Opale.
[2] L’immeuble du domaine est construit en 1883 à la demande de l’artiste-peintre Emile Outtelet, probablement par son frère l’architecte Joseph Outtelet. Il est agrandi en 1905 par l’architecte Jules Barbier. Les premières années de l’histoire de la demeure sont racontées plus amplement dans la note biographique sur Barbier.

Fin de commentaires/ Einde van opmerkingen