Marc Briké

Souvent en Belgique les grands immeubles à appartements recevaient dans les années 1950 et 1960 un nom référant à la France ou à l’Angleterre. Ainsi se passa aussi avec les résidences au bout de l’avenue de l’Opale : Lancaster, Oxford, Canterbury, Ascot, Wellington et Westminster avaient pour l’époque une consonance distinguée et exotique. Ces immeubles ont été dessinés par l’architecte Marc Briké.

Marc Briké est né à Tirlemont en 1925.  Il étudie l’architecture à l’École de Saint-Luc à Schaerbeek. Après son stage, il travaille au Congo, où il a entre autres travaux collaboré à la construction du barrage de Kimwenza. Kimwenza est située près de Léopoldville (actuellement Kinshasa) et est aussi connue pour son Université, appelé d’antan Lovanium, actuellement Université de Kinshasa.

Comme souvent pour les personnes vivant ou travaillant dans notre ancienne colonie, il y avait régulièrement des périodes de séjour en Belgique. En 1957-58, Briké dessina pour la société de construction Coosemans ces immeubles à appartements de notre quartier d’Opale.

En 1960 Briké retourne définitivement en Belgique. Il reçoit assez bien de commandes d’État et d’autres autorités officielles. Ainsi, en 1970, il construit la caserne de gendarmerie d’Ixelles.

Marc Briké meurt dans sa ville natale de Tirlemont en 2007.

Pierre Dangles, février 2012

Fin de commentaires/ Einde van opmerkingen