Pierre Janssens

       Le portrait de Pierre Janssens figure dans notre Galerie de Portraits d’architectes.

Les fidèles lecteurs des articles dans la rubrique Architectes ayant construit dans le quartier savent que je désire aussi attirer l’attention sur ces modestes bâtisseurs qui n’atteindront jamais la gloire des encyclopédies ou guides d’architecture, sur ceux qui construisaient de façon sûre et solide mais n’étaient point novateurs de style ou de forme, sur ces modestes artisans de l’ombre, qui anonymement, sauf une signature occasionnelle sur une façade, ont contribué au visage de notre quartier, voire de Bruxelles.

Petrus Paul Janssens – Pierre ou Pieter selon la langue de ses clients – est l’un d’eux. Né à Diegem le 10 juillet 1910, il suit l’enseignement secondaire à l’Institut de Sainte-Marie, établissement scolaire bien connu de Schaerbeek. Il termine ses études d’architecture à Saint-Luc, à Schaerbeek, en 1933. L’année précédente, il avait obtenu son diplôme de géomètre au Jury central.

De février 1934 à octobre 1946 il travaille à la commune de Machelen en tant qu’architecte géomètre, et puis il s’installe à son compte, toujours à Machelen.  Pendant sa carrière indépendante de géomètre-architecte, qui dure encore une trentaine d’années, il est surtout actif dans la construction de maisons et d’immeubles à appartements, tant à Bruxelles, principalement Schaerbeek et Laeken, que dans la partie nord du Brabant.

Il décède à Louvain le 20 octobre 1984.

Dans le quartier d’Opale, il a construit des immeubles à appartements dans l’avenue Adolphe Lacomblé (numéros 21 et 23), dans l’avenue de Roodebeek (numéros 46, 48 et 50) et dans la rue Victor Hugo (n° 225).

Pierre Dangles, août 2011

Fin de commentaires/ Einde van opmerkingen