Pierre Nassaux

       Le portrait de Pierre Nassaux figure dans notre Galerie de Portraits d’architectes.

Pierre Nassaux est né à Uccle le 2 octobre 1922. Il entame des études d’architecture à l’École de Saint-Luc (Saint-Gilles), mais les interrompt à la Libération de la Belgique en 1944 pour s’engager dans l’armée belge. Après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, il revient à Saint-Luc et y obtient son diplôme d’architecture en 1949 avec grande distinction. Il passe deux ans de stage et de collaboration chez le Groupe Alpha. Ce Groupe Alpha, fondé en 1944 ou 1945, est un des premiers groupements d’architectes en Belgique (1).

Installé à son compte, Nassaux réalise beaucoup de villas dans le Brabant et surtout à Stockel, Kraainem (Crainhem) et Woluwe, notamment avenue Baron d’Huart.

A Kraainem, il conçoit et réalise dans les années 1950 le lotissement du quartier Joséphine-Charlotte, construit autour d’une place centrale (la place princesse Joséphine-Charlotte) avec zone commerciale et au nord-ouest une aire de jeux et de loisirs. Cette cité-jardin est créée (1954-1960) selon les normes de la Société nationale pour la Petite Propriété Terrienne, et est restée relativement préservée comme à ses origines. Elle est l’une des premières et certainement la plus grande des cités-jardins (2) de Kraainem.

Outre le plan général et les 174 habitations, Nassaux y édifie aussi la chapelle Notre-Dame-des-Oiseaux et, en collaboration avec le sculpteur Raymond Van Ormelingen, le monument en honneur de la princesse Joséphine-Charlotte.

Les immeubles d’Habitations à Loyer Modéré de la rue du Béguinage à Kraainem sont également de sa main.

Vers 1956, il participe à la construction du téléphérique de la citadelle de Dinant.

À la fin des années 1950, il collabore avec l’architecte hollandais Alexander Bodon (1906-93) à la transformation d’immeubles de la société d’assurance-vie Eerste Nederlandse Verzekeringmaatschappij – Première Néerlandaise, dans la rue de l’Association et à la rue de la Loi, à Bruxelles.

Mais il réalise également des maisons unifamiliales, telles que, dans notre quartier d’Opale, la construction de la rue Victor Hugo n° 195, dont les plans datent de 1959 et la construction de 1960.

Toujours à Kraainem, il réalise, dans les années 1980, l’extension de la maison communale.

Pierre Nassaux prend sa retraite en 1987 et s’installe dans les Hautes-Pyrénées, où il meurt à Nestier le 19 septembre 1990.

Pierre Nassaux a préféré faire un travail d’architecte plus modeste que flamboyant. Il disait à ses enfants : « j’aime mon métier, je veux le pratiquer aussi bien en technique qu’en art. Et il y a une autre dimension : je veux être le lien rassurant entre client et corps de métier ». Pierre Nassaux était un architecte respecté et respectable.

Pierre Dangles, février 2012, révision avril 2012

(1) Le Groupe Alpha est fondé par les architectes Théo Daens, Jean Gilson, René Piron et Alberto Vanderauwera. Il est à l’origine du premier plan régional pour Bruxelles (1948-1957) et a fait partie de l’équipe qui a construit la Cité Administrative de l’Etat à Bruxelles (1955-1980). Tout près de notre quartier d’Opale, Alpha a réalisé le quartier des Constellations (1952-66) et des Pléiades (1956-61) à Woluwe-Saint-Lambert.
(2) Elle comprend l’avenue des Pinsons, la rue de Stockel, l’avenue des Hirondelles, le chemin des Rossignols, la place Joséphine-Charlotte, l’avenue des Tarins, l’avenue des Rossignols, et l’avenue des Fauvettes.

Fin de commentaires/ Einde van opmerkingen